gem pages image
gem pages image

Gel hydroalcoolique "De Bon Augure"

Après la donation de 110.000 pièces aux services sanitaires, à des maisons de retraites et à des associations pour les migrants en Italie, nous nous impliquons aussi sur le territoire français.

L'histoire duGel De Bon Augure a commencé il y a quelques semaines. Fin Février 2020, les gels hydroalcooliques devenaient difficiles à trouver sur le marché, c'est ainsi que Davines a commencé à en produire une petite quantité à destination de ses collaborateurs. Mais la situation a rapidement évoluée : depuis le 3 Mars, les usines du Village Davines se sont converties dans la production de gel hydroalcoolique, afin de soutenir la lutte contre la propagation du Covid-19. 

Depuis cette date,110K exemplaires ont été donnés à des associations de la ville de Parme, afin d'être redistribués aux services sanitaires, à des maisons de retraites et à des associations pour les migrants en Italie.

Aujourd'hui, c'est avec joie que nous nous impliquons aussi sur le territoire français.Courant ce mois d'Avril, nous avons eu le plaisir de donner notre gel hydroalcoolique De Bon Augure à la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris et à l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, respectivement en formats 75ml et 250ml, afin de s'adapter aux exigences et aux missions de chacun.

Nous espérons ainsi apporter notre contribution à l'extraordinaire effort collectif et solidaire auquel nous assistons aujourd'hui.

"Parfois , chercher des solutions alternatives amène là où on ne s'y attend pas"

Le Gel De Bon Augure est devenu un vrai symbole pour nous et nos équipes : ce produit démontre comment nous pouvons faire face aux difficultés en étant solidairesd'abord avec notre entourage proche, et ensuite avec l'ensemble de notre communauté, en créant un impact positif sur le monde qui nous entoure. Découvrez l'histoire de ce produit avec l'interview de Stefano Benetti, Chief Operating Officer chez Davines Italie.

gem pages image

Stefano Benetti -Chief Operating Officer chez Davines Italie

Début février, le Coronavirus n'était pas encore perçu comme une vraie menace en Italie. Mais en l'espace de quelques jours cela a changé...

C'est exact. Le COVID-19 est rentré dans nos vies à l'improviste, d'abord à une 100 de kilomètres d'ici, ensuite dans la ville de Parme, c'est ainsi que nous avons décidé de tirer la sonnette d'alarme. Nous devions créer des conditions de travail sûres pour tous nos collaborateurs, dans les usines et dans les bureaux. Nous avions des gants, mais il était désormais impossible de trouver des masques ou des gels hydroalcooliques. Ainsi, nous avons pensé : le gel, on pourrait le produire ici. 

La production de gel hydroalcoolique a été entamée en un temps record.

Celle-ci a été la "phase 1". Tout le monde s'est mobilisé, du département de Recherche & Développement au département de Production. 

Nous avons compris rapidement que nous pouvions reprendre une formulation qui était déjà présente dans nos recettes pour commencer à produire du gel hydroalcoolique. Fin février, nous pouvions déjà donner du gel hydroalcoolique à tous les collaborateurs du Village Davines (Parme, Italie), à leurs familles et à nos partenaires externes en Italie.

Début Mars, l'épidémie s'accélère. Pour Davines commence une "phase 2".

Avec l'augmentation des contaminations, Davines a décidé de donner du gel hydroalcoolique aux personnes en première ligne dans la lutte contre le Coronavirus. Courant le mois de Mars,110.000 exemplaires ont été donnés aux hôpitaux, aux services sanitaires, à des maisons de retraites et à des associations pour les migrants en Italie.

Nous étendons aujourd'hui les donations de gel à notre communauté internationale, afin que chaque pays puisse apporter son soutien aux personnes qui font face à cette émergence sans précédent dans leur propre pays.

gem pages image
gem pages image
gem pages image
gem pages image
gem pages image