Il existe plusieurs lignes directrices et plusieurs organismes de certification internationaux, qui s'occupent de la création de normes pour classer la naturalité des produits. Leurs logos sont bien identifiables sur la boîte des cosmétiques et aident le consommateur à orienter ses achats.Voyons ensemble les certifications les plus importantes et leurs différences par rapport au critère de Davines.

CRITÈRE DE DAVINES 

En 2018, en s'inspirant à sa philosophie de durabilité et de transparence, Davines a voulu s'émanciper et créer son propre critère pour la classification des ingrédients d'origine naturelle. Le principe utilisé par Davines est beaucoup plus restrictif par rapport à la norme ISO 16128, car notre critère n'admet aucune matière première qui puisse contenir une portion synthétique. Chez Davines, un ingrédient est défini naturel lorsque 100% de sa structure moléculaire est d'origine naturelle, sans aucune portion d'origine synthétique.

ECOCERT 

C'est un organisme de certification qui a été fondé en France en 1991 et qui est reconnu au niveau international. Son objectif est de discipliner la modalité par laquelle les produits cosmétiques naturels sont formulés et réalisés, ainsi que les indications fournies. 

COSMOS

En 2010, création de COSMOS, un nouvel organisme de certification dont le but est d'uniformiser les organisations européennes pour la création d'un seul référentiel. COSMOS classe les ingrédients d'origine naturelle et identifie les processus qui peuvent être admis pour la réalisation d'un produit naturel, en en orientant la bonne production et en réalisant le classement. 

ISO 16128

En septembre 2017, publication de la norme ISO 16128. Cette ligne directrice établit qu'un ingrédient peut être considéré d'origine naturelle lorsque, même s'il contient une portion synthétique, il garantit qu'au moins 50% de sa structure moléculaire est d'origine naturelle.